HORAIRES DE CHAVOUOT

Samedi soir 11 juin :
- Office de l'après-midi : 20h00 suivi de la séouda chélichite.
- Fin de Chabat et début de la fête : 22h35

Dimanche 12 juin :
- Office du matin : 09h00
- Azaroth et Méguilat Ruth : 19h00
- Office de l'après-midi : 20h00 suivi de Arvit

Lundi 13 mars :
- Office du matin : 09h00
- Office de l'après-midi et Azaroth : 19h00
- Arvit et Yarzteit de Mme LAUFER : 22h30

CHAVOUOT

La Torah fut donnée par D.ieu au peuple juif sur le mont Sinaï il y a plus de 3300 ans. Chaque année, lors de la fête de Chavouot, nous renouvelons notre acceptation de ce cadeau divin, et D.ieu « redonne » la Torah.

Le mot Chavouot signifie « semaines ». Cette fête marque l’achèvement de la période du compte de sept semaines entre Pessa’h et Chavouot.

Le don de la Torah fut un événement spirituel d’une grande portée, qui marqua l’essence de l’âme juive pour l’éternité.  Nos Sages l’ont comparé à un mariage entre D.ieu et le peuple juif. Chavouot signifie également « serment », et en ce jour, D.ieu fit un serment d’alliance perpétuelle avec nous, et, en retour, nous lui avons juré une fidélité éternelle.

En ce jour, D.ieu fit un serment d’alliance perpétuelle avec nous, et, en retour, nous lui avons juré une fidélité éternelle

La fête de Chavouot dure deux jours (un seul jour en Israël), commençant au coucher du soleil le 5 Sivan et dure jusqu’à la tombée de la nuit le 7 Sivan.

Les femmes et les jeunes filles allument les bougies de la fête pour accueillir celle-ci, le premier et aussi le second soir.

C’est une tradition de demeurer éveillé toute la nuit en étudiant la Torah le premier soir de Chavouot.

Tous les hommes, femmes et enfants se rendent traditionnellement à la synagogue le premier jour de Chavouot pour écouter la lecture des Dix Commandements.

Comme lors des autres fêtes, des repas festifs sont consommés et aucun « travail » ne peut être accompli.

Il est de coutume de consommer des aliments lactés à Chavouot. Une des différentes raisons à cela est de commémorer le fait que lorsqu’ils reçurent la Torah – ce qui incluait les lois de l’alimentation cachère –, les Juifs ne purent pas cuisiner ce jour-là des plats de viande dans leurs marmites qui devaient au préalable être rendues cachères.

Sources : chabad.org

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION CULTUELLE ISRAELITE DE PAU